Pourquoi lors des seli'hot on chante on est heureux et pendant alors que pendant Roch Hachana où on se fait juger, on ne fait même pas le Hallel ?

Pourquoi lors des seli'hot on chante on est heureux et pendant alors que pendant Roch Hachana où on se fait juger, on ne fait même pas le Hallel ?

Rédigé le 29/09/2019
David

Question :

Rav Chana Tova,

  1. Pourquoi lors des seli'hot on chante on est heureux et pendant alors que pendant Roch Hachana où on se fait juger, on ne fait même pas le Hallel ?



  2. Pour qu'Hachem nous guide, Il doit dépendre du temps.

    Comment peut-Il dépendre d'une chose qu'Il a crée ?

    Et s'Il n'en dépend pas, comment peut-on comprendre ?

Merci d'avance pour les réponses

Réponse :

Chalom,

Voici les réponses à tes questions :

  1. Bien qu'on soit triste d'avoir fait ces péchés, le fait qu'on revienne vers Hachem et qu'on regrette est une source de bonheur extraordinaire car on sait qu'on se rapproche de d’Hachem, et que par cela, on efface nos péchés.

    Donc on le fait en chantant.



    A propos du Hallel, le traité Roch Hachana pose ta question et dit que les anges ont fait la même demande que toi à D.ieu.



    Il leur a répondu :



    • Les livres de vie et de mort sont ouverts pour juger les personnes, et ils vont faire un Hallel ?!?



      • Cela veut dire que dire que le Hallel n'est pas approprié à la gravité de ce jour.



  2. D.ieu ne dépend pas du temps, Il l’a créé par Sa volonté ;



    • Il en est le maître et Il a voulu dans sa libre volonté pouvoir se mettre en contact avec nous, donc avoir une manifestation de Lui-Même dans le monde fini (donc temporel),



      • mais Il n'en dépend pas, c'est juste Sa libre volonté d'agir ainsi.



  3. Il va de soi que l'univers est fini ;



    • par contre Hachem est infini, (et comme je l'ai expliqué dans le point 2), ce qu’on appelle le secret de la contraction), D. a fait à un certain endroit une contraction de l’infini pour laisser place au fini. 



    • Agav

Ketiva vé-‘Hatima Tova

Au revoir,

Rav Ron Chaya