Je trime sans cesser, je me remets tous le temps en question, et c'est dur... Comment tenir ?

Je trime sans cesser, je me remets tous le temps en question, et c'est dur... Comment tenir ?

Rédigé le 04/04/2019
Etoile des glaciers

Question :

Bonsoir Rav,

J’aime vraiment vos cours je pourrais passer 24h sur 24 à les écouter, et je fais le maximum pour mettre en oeuvre ce que vous dites concernant la Torah les mitsvot, et pour la bonté d’Hachem...

Mais je vous assure je perds espoir, car je trime sans cesser je me remets tous le temps en question.

Je suis bloqué pour le travail ; j’ai pris un temps partiel pour Chabbat (je suis dans la fonction publique, et en France, on ne peut mettre la religion avec le travail) ; je fais tout pour faire bien pour Hachem, et moi, je n’ai pas de retour comme vous le dites dans vos cours...

Je sais il faut pas attendre, mais des fois, un p'tit coup de pouce peu aider !

Merci à vous d’être toujours à nous entendre !

Réponse :

Chalom,

Sachez qu’Hachem voit absolument tout et que rien ne lui échappe.

  • Il voit les actes,
  • les pensées,
  • nos difficultés à Le servir
  • etc.,

et il y a un mérite pour tout.

La règle du jeu est qu’en général, on ne peut pas voir de signes, car si Hachem nous en montrait, on aurait beaucoup moins de mérites.

Le fait qu’on trime dans l’obscurité sans distinguer la moindre petite lumière rend notre tâche bien plus ardue, d’où le mérite plus important qui en découle.

Les Sages d’Israël ont dit qu’une mitsva effectuée avec difficulté vaut au moins 100 fois plus que lorsqu’elle est aisément réalisée (au moins…).

Dès lors, si je vous demandais ce que vous choisiriez entre 100 fois plus ou 100 fois moins, vous me répondriez immédiatement 100 fois plus, même dans ces conditions.

Il faut donc continuer à trimer sans recevoir aucun clin d’œil d’Hachem.

Parfois, on préfère obtenir ce clin d’œil de D.ieu mais on pense cela sans être lucide car par cela, on perd énormément de mérite.

Par conséquent, soyez assurée sans l’ombre d’un doute qu’Hachem est parfaitement conscient de toutes vos actions et que tous vos efforts sont extrêmement précieux à Ses yeux.

Il comprend à quel point cela est difficile, combien vous devez vous battre sur tous les fronts, combien on a parfois besoin d’un coup de pouce et qu’on doit faire sans etc.

De toute façon, la venue du Machia’h est imminente, et à ce moment-là, vous constaterez que vos efforts actuels en valaient la peine puisqu’ils vous accorderont un mérite colossal et infini.

Kol touv.

Rav Ron Chaya