Dans quelle optique doit-on pratiquer les mitsvots ?

Dans quelle optique doit-on pratiquer les mitsvots ?

Rédigé le 13/09/2019
Esparcette

Question :

Chalom rav Chaya,

  1. Dans quelle optique doit-on pratiquer les mitsvots ?

    Doit-on davantage se concentrer sur le fait d'avoir un bon olam haba ou dans le but d'améliorer le monde et d'apporter un flux de lumière ?



  2. Somme nous obligé d'avoir un maître pour apprendre la torah ?

    Ne peut on pas apprendre en autodidacte ?

    Que faire si l'on ne trouve pas sa place dans une Yéchiva et que notre vision du monde diffère totalement des personnes qui s'y trouvent.



    • Vous me direz que de toute façon cela permet d'apprendre la Torah.

      Mais ayant testé plusieurs yéchivot, je ne vois pas ce que cela apporte en plus par rapport à une étude solitaire (sans exclure la havrouta).



      • Il existe en effet assez de livres traduits pour apprendre les traductions, d'ouvrage explicatifs, avec les explications des explications etc, qui permettent d'apprendre seul.



    • De plus, durant les chiours il y a pas mal de temps morts et de discussions sans rapport avec le sujet qui font perdre du temps par rapport à une étude solitaire
      • (Je n'ai pas un grand niveau donc je ne peux pas aller aux cours ou il n'y a pas ce problème, j'ai même été invité a sortir la fois ou j'ai essayé d'y aller).



    • Pour ce qui est de ce qui est dit dans les cours oraux et qui ne se base pas sur le texte, cela ne colle pas du tout avec moi et parfois la frontière entre transmission de la Torah et invention la frontière devient flou.

Merci d'avance pour vos réponses

Réponse :

Chalom,

Voici la réponse à tes questions :

  1. Il y a plusieurs du niveau, du moins bon au meilleur :



    1. Le pire :



      • Étudier la Torah pour pouvoir ensuite à critiquer



    2. Étudier la Torah pour avoir :



      • Un titre (Rabbin)
      • Une bonne paye



    3. Étudier pour avoir un bon Olam Hazé



    4. Étudier pour avoir un bon Olam Haba



    5. Mieux que cela :



      • Améliorer le monde et apporter un flux de lumière au peuple d'Israël,
        • Et par ricochet à toutes l’humanité



    6. Et le top :



      • Le faire par amour de D.ieu et pour que Son Nom se sanctifie dans le monde.



        Agav...



  2. Si on n’a pas de maître, il est presque certain qu'on sera dans le faux.

Chabbat Chalom

Au revoir,

Rav Ron Chaya