Questions sur le Temple, les réincarnations, l'aînesse...

Questions sur le Temple, les réincarnations, l'aînesse...

Rédigé le 03/11/2019
Julien

Question :

Bonjour Rav,

Il y a plusieurs questions que je me pose relative à la Torah ; je vous serais très reconnaissant si vous pouviez m'éclairer :

  1. Le troisième Temple sera-t-il reconstruit selon le modèle et les dimensions du second ou bien selon les descriptions données par Ezéchiel ?



  2. Si les péchés peuvent être pardonnés sans que le Temple existe, à quoi servira le troisième Temple ?



  3. Est-il exact qu'avant l'exil à Babylone le Chabbat était mensuel et non hebdomadaire ?



  4. Pourquoi sont-ce des animaux purs et pacifiques qui sont sacrifiés et plus généralement peuvent être consommés selon la Torah et non des animaux impurs, agressifs et mauvais ?



    Le sacrifice n'est-il pas une destruction et ne faudrait-il pas plutôt enlever la vie des animaux impurs ou agressifs ? Ce sont des animaux naturellement victimes et non des prédateurs qui sont sacrifiés ou consommés.



    Est-ce parce que sacrifier des animaux inutiles ou dangereux ne coûterait rien à l'homme (sauf le prix de leur capture) ou est-ce parce que leur consommation ou leur sacrifice serait impurifiant au sens de contaminant et de destructeur spirituellement ?



  5. Dans le monde à venir, Adam cohabitera avec les résurrections des 600 000 âmes issues de lui et en fait bien plus compte tenu du nombre de guilgoulim dans le peuple juif.

    Est-ce bien cela ?



  6. Reconnaît-on dans le monde à venir toutes ses réincarnations sachant que dans un individu peuvent coexister plusieurs guilgoulim ?



  7. Vous avez donné un exemple dans un cours récent d'un rav qui avait reconnu son Rav dans un enfant atteint de malformations ? Est-ce une certitude ou une hypothèse ? Les grands ont-ils la possibilité de discerner qui est la réincarnation de qui ?



  8. On peut comprendre qu'un grand se réincarne pour acheter sa réparation et qu'en général cela donne lieu à une vie de souffrance mais brève. Mais si cette vie de souffrance est très longue n'est pas injuste pour le grand tsadik qui a mené toute une vie d'étude ? A moins qu'ils aient la force du fait de leur vertu même de mener une telle vie dans la joie comme certains handicapés trisomiques dont vous avez parlé.



  9. Le droit d'aînesse prévalait-il du temps des rois de Juda et d'Israël ?

    Est-ce l'aîné qui devait hériter de la royauté selon la Torah et cette prescription vaut-elle pour l'héritage en général au-delà de la royauté comme dans le cas de Jacob et Esav ?



  10. Dans un cours, vous aviez expliqué que les chrétiens avaient repris des fêtes juives mais pas toutes et qu'il y avait une explication à cela. Je n'ai plus retrouvé ce cours.

    Quelle est cette explication ?



  11. Si D.ieu est un est indivisible comment des parcelles divines peuvent-elles résider dans les nechamot ?



  12. Est-il vrai que le chiffre 26 est divin et se retrouve de nombreuses fois dans l'architecture humaine ?

En vous remerciant pour tout ce que vous faîtes pour la manifestation de la Vérité.

Très respectueusement.

Réponse :

Bonjour Julien,

Voici les réponses à vos questions :

  1. Il semblerait que le troisième Temple sera construit d’après la description donnée par Ézéchiel (mais je n’en suis pas certain)



  2. Du moment que le Temple est présent, nous jouissons d’une proximité beaucoup plus grande avec Hachem.

    Par exemple, les jours de fêtes, on doit amener un sacrifice de la vue.

    Quelle est la nature de ce sacrifice ?

    ieu va nous voir, et nous Le voyons.

    Il ne s'agit bien sûr pas d'une vue physique, mais certainement d'une expérience mystique tout à fait remarquable.

    De plus par les sacrifices, les péchés sont pardonnés et effacés de façon beaucoup plus rapide et totale.



  3. Archi-faux.

    Preuve en est que la Torah (qui date de quelques siècles avant l'exil de Babylone) dit déjà plusieurs fois qu'il est interdit de faire des mélakhot le jour de Chabbat qui est le 7ème



  4. L’animal sacrifié jouit par cela d'une très grande proximité d’Hachem (je parle des étincelles de sainteté qui se trouvent dans l'animal), et ce ne sont que des animaux purs qui ont ces étincelles de sainteté, et qui peuvent mériter cette proximité.



  5. Que voulez-vous dire par « Adam cohabitera avec les résurrections des 600 000 âmes » ?



  6. Oui



  7. C'est une certitude, les grands ont la possibilité de discerner qui est la réincarnation de qui ; peut-être pas tous les grands, mais il y en a certainement qui ont cette possibilité.



  8. Il est impossible qu’Hachem fasse vivre une vie de souffrance longue à quelqu’un qui ne le mérite pas.

    Tout cela est calculé par Hachem dans la plus grande justice et bonté qui puisse y avoir.



  9. Le droit d'aînesse prévalait au temps des Rois de Juda et d'Israël, et cette prescription est valable pour l’héritage en général (le fils ainé reçoit deux fois plus que les autres frères).



  10. Les chrétiens ont copié les fêtes juives, donc :



    • Hanoukka = Noël
    • Pourim = Mardi Gras
    • Pessa’h = Pâque
    • Chavouot = la Pentecôte.



      • Par contre, toutes les fêtes concernant l'exil, le jugement divin de la fin des temps et l'époque messianique ne sont pas fêtés par les chrétiens.



        Il s'agit donc :



        • Du 9 Av
        • Roch Hachana
        • Kippour
        • Souccot
        • et Chémini Atséret.



          • Et les raisons en sont évidente car pour les chrétiens, le messie est déjà arrivé.



  11. Effectivement, D.ieu est indivisible ; mais les parties divines qu’il y a dans notre âme sont unies avec Lui n’en sont pas divisées.



  12. Effectivement la valeur du Nom de D.ieu correspond à 26.



    Est-ce que cela se retrouve de nombreuses fois dans l'architecture humaine ?

    Je l’ignore.

Au revoir,

Rav Ron Chaya