Etude du Jour – Numéro 67

Etude du Jour – Numéro 67

Rédigé le 19/04/2020
Rav Ron Chaya

L'homme et son prochain

Etude du Jour - Numéro 67

Qu’Hachem apporte la guérison à tous les malades d’Israël et protège tout son peuple de cette épidémie et envoie le Machiah

Il est interdit de placer d’embûche devant l’aveugle - partie 04 : Le prêt sans contrat

Toute personne qui prête de l’argent, fût-ce même à un érudit en Torah, sans rédiger de contrat sur le prêt ou en l’absence de témoins, transgresse l’interdit de “placer une embûche devant l’aveugle”. 

En effet, nul n’est à l’abri de l’oubli, et si l’emprunteur venait à nier le prêt, il deviendrait, à son corps défendant, un voleur.

Pot de vin

De même, en tendant un pot de vin à un juge, on transgresse le commandement de “ne pas placer d’embûche devant un aveugle”, outre celui de ne pas soudoyer un juge.

Pour L’élévation de l’âme de Hanna Lina Bat Lola Laure za’l

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur telegram