Question de Olivier

Rédigé le 07/02/2021

Chalom Rav Ron Chaya,

J’avais vu cette réponse, mais on se base sur quel avis ?

il y a une grosse différence si on le fait une fois ou si on le fait a chaque fois…

Avec toutes les réponses claires que j’ai pu lire, pourriez-vous me faire une sorte de petit tableau qui sera très utile a mon humble avis sur le site..

j’ai oublié déjà pour jeuner 84 jours ( je sais qu’en février je serai obligé de manger dans la journée… ) donc pour compenser ceci, est ce possible de faire des jours de jeunes complets ?

  1. On peut faire de minuit à minuit le lendemain ?
  2. Ou on doit faire de alot acha’har à alot acha’har du lendemain ?
  3. Si on fait 24 heures pile, ca correspond à combien de jours ?

C’est dur de s’en sortir avec toutes ces réponses…

Merci.

Chabbat Chalom mévorakh

Réponse du Rav Ron Chaya :

Chalom Olivier,

D’après rabbénou Ha-Ari, pour certains péchés graves, après qu’on ait fait une belle téchouva, il est bien de peaufiner le tout en faisant des jeûnes :

Ces jeûnes ont tous lieu depuis l’aube jusqu’à la sortie des étoiles.

Attention :

Afin qu’un jeûne soit valable, il faut le prendre sur soi durant la prière de min’ha la veille du jeûne.

« De suite » signifie qu’on doit jeûner tous les jours sauf ChabbatRoch ‘HodèchTou Bi-Chevat, les deux jours de Pourim de Adar I et de Adar II, ‘HanoucaLag Baomer, toutes les fêtes et les jours de ‘HolHamoed.

(voir ici comment prendre sur soi le jeûne)

Il n’y a pas de substitut à cela, c’est-à-dire qu’on ne peut pas jeûner par exemple de minuit à minuit ou si on a raté un jour, payer en faisant un jour de 24 heures ou autre chose de ce type, il faut absolument que les jeûnes soient suivis et dans la période allant de l’aube jusqu’à la sortie des étoiles.

Rabbénou Ha-Ari témoigne néanmoins que si on jeûne 48 heures de suite sans rien manger ni boire, c’est-à-dire depuis le coucher du soleil jusqu’à la sortie des étoiles du surlendemain, par exemple depuis le coucher du soleil de dimanche soir jusqu’à mardi soir à la sortie des étoiles, cela équivaut à 27 jeûnes de suite dans lesquels on jeûne depuis l’aube jusqu’à la sortie des étoiles.

Si on jeûne 72 heures de suite par exemple depuis le coucher du soleil de dimanche soir jusqu’à mercredi soir à la sortie des étoiles, cela équivaut à 40 jeûnes de suite dans lesquels on jeûne depuis l’aube jusqu’à la sortie des étoiles.

Aux personnes pour lesquelles il est très dur de jeûner autant de jours, le Ben Ich ‘Haï autorise de jeûner un seul jour de l’aube jusqu’à la sortie des étoiles, ou depuis le coucher du soleil jusqu’à la sortie des étoiles du lendemain, ou mieux encore, faire 3 jeûnes lundi, jeudi et lundi, ou jeudi, lundi et jeudi, soit depuis l’aube jusqu’à la sortie des étoiles soit depuis le coucher du soleil jusqu’à la sortie des étoiles, puis de payer durant ce jeûne l’argent qui nous aurait été nécessaire pour nous nourrir durant les 84, 82, 216 ou 325 jours consécutifs qu’on aurait dû normalement jeûner.

(pas besoin de calculer cela avec de la nourriture onéreuse, on pourra considérer qu’un peu de pain et de margarine nous suffit)

Faut-il jeûner une série par exemple de 84 jeûnes pour chaque fois qu’on a péché ou une série suffit à réparer pour toutes les fois où on a fait le même péché ?

  • Le rav Yéhouda Fetaya Zatsal, un des grands kabbalistes de Bagdad il y a environ un siècle, préconise qu’il faut agir comme la première alternative, mais le Ben Ich ‘Haï écrit qu’on peut agir comme la deuxième.
  • Le Baal Ha-Tanya considère qu’il faut jeûner 3 séries pour expier toutes les fautes du même type qu’on a commises ; chacun choisira en fonction de sa force.

Pour plus de détails, consultez le cours intitulé « Chovavim 2014 (4/4) : Langue et jeûnes ».

Au revoir,

Rav Ron Chaya

Agav