Question de Bambou sasa palmata

Rédigé le 07/02/2021

Bonjour Rav,

C’est la seconde fois que je tombe vraiment fou amoureux d’une fille, c’est fou mais je suis quelqu’un qui s’attache très vite.

C’est une juive, B »H, que j’ai vu que deux fois (dont une à Jérusalem) et je sens que c’est pas physique vraiment c’est pour sa personnalité etc..

À chaque fois que je ressens cela je me dis « et si c’était mon mazal! »

Du coup je stresse.

Encore une fois ça paraît un peu absurde et j’ai que 18 ans mais je ressens vraiment cela..

Y a-t-il des signes lorsque nous rencontrons vraiment notre mazal, même si selon nos actions il peut changer ?

Au contraire, me conseillez vous d’abandonner avec elle, vous pensez que c’est impossible qu’à 18 ans j’ai pu trouver ainsi mon mazal ?

Merci de m’éclairer.

Merci

Réponse du Rav Ron Chaya :

Chalom,

Le fait que tu sois tombé amoureux n’a aucune incidence sur le fait que ce soit ton mazal ou non.

Au contraire, d’habitude, ce n’est pas notre mazal, car le trouver se fait rationnellement, suite à quoi, on tombe amoureux.

À ce titre, consulte ces cours sur le chiddoukh:

(Et en passant, voici un lien vers des ségoulot pour se marier...)

De plus, à 18 ans, ce n’est pas le moment de te marier.

Tu pourras penser à cela lorsque tu seras prêt, ce qui signifie prêt à te marier dans les mois qui suivent ta première rencontre avec elle.

Je te conseille donc d’abandonner avec elle.

Au revoir,

Rav Ron Chaya