Les lois du ‘Hessed – partie 10

Rédigé le 01/09/2022

Cours audio  Cliquez sur le bouton play ci-dessous pour écouter le cours  Étude sur texte  Cette étude est dédiée à la guérison de tous les malades et en particulier de Binyamine Yéhochoua ben Maryline Myriam . Vous pouvez aussi mentionner le nom d’un malade qui vous est cher.  Introduction  Cette étude est tirée du livre […]

 Cours audio 

Cliquez sur le bouton play ci-dessous pour écouter le cours

Étude sur texte

 Cette étude est dédiée à la guérison de tous les malades et en particulier de Binyamine Yéhochoua ben Maryline Myriam .

Vous pouvez aussi mentionner le nom d’un malade qui vous est cher.

 Introduction

Cette étude est tirée du livre du ‘Hafets ‘Haim appelé Ahavat ‘Hessed.

Il s’agit là d’un écrit pour nous encourager et nous montrer l’importance de cette Mitsva qui est Ahavat ‘Hessed c’est à dire, non seulement, faire le bien autour de soi mais aussi aimer profondément cette qualité.

Texte de l’étude du jour 

La Paracha ‘Hayé Sarah commence en nous racontant qu’Avraham Avinou acquit

un terrain pour y enterrer sa femme Sarah, et prononça un éloge funèbre pour sa regrettée épouse, deux actes qui, pour la Guemara, relèvent également de la vertu de ‘Hessed.

Par la suite, la Paracha continue avec le voyage de Eliézer, le serviteur

d’Avraham, en quête d’une femme pour son fils Its’hak avec, pour seule exigence,

une propension pour tout ce qui se rattache de près ou de loin au ‘Hessed, comme il est dit (Beréchit 24:14) : « C’est elle que Tu auras destiné à ton serviteur Its’hak » et Rachi commente : « Elle est digne de lui car elle pratiquera le ‘Hessed, et pour cela, elle mérite d’entrer dans la maison d’Avraham ».

Plus loin, lorsqu’Avraham mourut, la Torah nous dit (Beréchit 25:9) : « Ses fils

Its’hak et Ichmaël l’enterrèrent » et (Beréchit 25:11) : « Après la mort d’Avraham,

Hachem bénit son fils Its’hak », et nos sages expliquent qu’Hachem consola Its’hak affecté par la mort de son père (la mitsva de consoler l’endeuillé).



Dans la Paracha de Vayétsé, le verset (Beréchit 28 :20-22) : « Yaacov Avinou

prononça un vœu, disant […] et tout ce que Tu me donneras, j’en prélèverai la dîme pour toi » nous apprend le commandement de Maasser (impôt sur le capital et les bénéfices), et nul doute que Yaakov destinait ce prélèvement à la Tsédaka et aux actes de ‘Hessed.



La Paracha Vayichlah (Beréchit 35:8), nous raconte l’enterrement de Dvora, la

nourrice de Rivka, et immédiatement après (Beréchit 35:9) : « Hachem apparut

encore à Yaacov, à son retour du territoire d’Aram, et Il le bénit », et Rachi nous explique que le Tout-Puissant prononça la bénédiction pour les endeuillés.

La Torah mentionne ensuite successivement l’enterrement de Ra’hel Iménou

(Beréchit 35:19), la construction d’un monument funéraire sur sa tombe (Beréchit

35:20), et l’enterrement d’Its’hak Avinou (Beréchit 35:29).



Après le simulacre de la mort de Yossef haTsadik et l’annonce de sa tragique

disparition à Yaacov, il est écrit dans la Paracha Vayechev (Beréchit 37:35) :

« Tous ses fils et filles se levèrent pour le réconforter », et c’est de nouveau la

mitsva de consoler les endeuillés.

Au cours de cette épisode, Réouven et
Yéhouda s’opposèrent à l’assassinat de Yossef, ce qui valut plus tard à Yéhouda de recevoir la bénédiction de Yaacov (Beréchit 49:8) : « Tes frères te loueront ».

Tamar mérite également une mention particulière pour avoir choisi la

mort plutôt que de révéler sa relation avec Yéhouda, lui évitant ainsi l’humiliation publique.



Un peu plus loin, dans le verset (Beréchit 40:14) : « Si tu te souviens de moi

lorsque tu seras heureux, et tu agiras de grâce envers moi avec bonté », la Torah pose le principe de la gratitude qui oblige l’homme à se souvenir en bien d’une personne qui lui a apporté son aide à un moment ou un autre, et à la louer devant ceux qui peuvent lui être d’un secours quelconque.

♻ à partager au plus grand nombre… 

Adresse du groupe whatsapp pour étudier ces lois :https://chat.whatsapp.com/BenbjG5qR3l7bab2s7PZR0

Cliquez sur le lien être en contact confidentiel WhatsApp avec le Rav Ron Chaya

Pensez à préciser votre prénom et votre nom : https://wa.me/+972537082212?

Remerciements à Rav Nathan Chapir co-directeur du séminaire Beth Ra’hel et à Batcheva Dehhan, Avigaelle Ifrah et l’équipe Myleava.fr

#AhavatHessed #amourdubien #RavRonChaya #Leava #Myleava #Judaïsme #Torah #RavChaya #étudeDeLaTorah #PenséeJuive #Ethiquejuive #Hessed #Hachem #Dieu #Mitsva