Les lois du ‘Hessed – partie 13

Rédigé le 11/09/2022

Cours audio  Cliquez sur le bouton play ci-dessous pour écouter le cours  Étude sur texte  Cette étude est dédiée à la guérison de tous les malades et en particulier de Binyamine Yéhochoua ben Maryline Myriam . Vous pouvez aussi mentionner le nom d’un malade qui vous est cher.  Introduction  Cette étude est tirée du livre […]

 Cours audio 

Cliquez sur le bouton play ci-dessous pour écouter le cours

Étude sur texte

 Cette étude est dédiée à la guérison de tous les malades et en particulier de Binyamine Yéhochoua ben Maryline Myriam .

Vous pouvez aussi mentionner le nom d’un malade qui vous est cher.

 Introduction

Cette étude est tirée du livre du ‘Hafets ‘Haim appelé Ahavat ‘Hessed.

Il s’agit là d’un écrit pour nous encourager et nous montrer l’importance de cette Mitsva qui est Ahavat ‘Hessed c’est à dire, non seulement, faire le bien autour de soi mais aussi aimer profondément cette qualité.

Texte de l’étude du jour 

Dans la parachat Yitro, il nous est rapporté à plusieurs reprises le devoir d’hospitalité, hérité de la mida de notre maître Avraham Avinou.

Par exemple dans le verset: « Moché sortit au devant de beau-père ».



Plus loin, Yitro conseilla Moché sur la meilleure façon de diriger son peuple en lui recommandant : « tu leur feras connaître la voie ».

Et nos Sages expliquent que « la voie
» sont les actes de ‘Hessed que l’Eternel, béni soit-Il, récompense jusqu’à des milliers de générations.

A propos du verset « et qui exerce le ‘Hessed », Rachi nous enseigne : « un juif se doit d’acquérir les vertus d’Hakadoch Barouh Hou ».

Dans la Paracha de Michpatim, il est écrit : « si tu prêtes de l’argent à mon peuple » puis immédiatement après « si tu prends un gage, rends-lui » (22 ; 25).

Ces deux versets nous apprennent les commandements de prêter de l’argent et de retourner un gage, deux actes de ‘Hessed, que le Rambam dans le Michné Torah, rattache à la mitsva de Tsédaka.

Plus loin dans la section Béhar, sont mentionnées les mitsvot de racheter les biens d’un proche qui a dû les vendre par pauvreté, et de subvenir aux besoins des pauvres en général, comme il est dit dans le Sefer Vayikra (25 ; 36) : « Que ton frère vive avec toi ».

Le ‘Hafets Haïm apprend que les allusions au ‘Hessed sont sans fin dans la Torah, que nombre de mitsvot assé et lo taassé (à faire et à ne pas faire) sont en fait un aspect de l’infinie bonté d’Hachem.

Il y a par exemple la mitsva de « la glane » (Lékèt), de ne pas ramasser les tiges de blé tombées par terre au moment de la moisson afin de les laisser aux pauvres, celle de l’abandon d’un coin du champs pour les pauvres (Péa), et celle de l’observance d’une année Chabbatique à la 7e année (Chémita) où la terre est laissée au repos en signe de consécration à l’Éternel, ainsi qu’il est écrit: « et la 7e année, tu la laisseras au repos et tu l’abandonneras et les indigents de ton peuple pourront en manger ».



Il y a également la mitsva de retourner les objets perdus qui nous apprend que respecter son prochain, c’est aussi respecter ses biens.

Et même s’ils ne valent presque rien, il convient de s’employer à les lui restituer.

Et la mitsva d’aider à charger et décharger un animal.

Tous ces comportements et de nombreux autres encore sont l’expression de l’infinie bonté d’Hachem, que l’Homme doit chercher à son tour à imiter à sa mesure en assistant son prochain du mieux qu’il le pourra.



La liste des versets de la Torah faisant allusion au ‘Hessed sous toutes ses formes est encore longue, mais selon le ‘Hafets Haïm, il n’est pas nécessaire de s’y appesantir davantage, car la personne intelligente pourra facilement les retrouver à partir de ce qui a été énoncé plus haut.

Celle-ci prendra alors conscience de la sainteté de cette vertu, tellement importante, à laquelle la torah n’hésite pas à lui consacrer de nombreux versets, Elle conclura donc qu’elle se doit de renforcer cette qualité chaque jour qui lui est donné de vivre sur Terre, comme il est dit dans Devarim (19 ; 9) : « et chaque jour, marcher dans Ses voies ».



Le ‘Hessed avec lequel l’Eternel dirige le monde est constant et manifeste à chaque seconde de notre existence.

Ainsi nous devons aussi nous employer chaque jour à suivre cette voie et non nous contenter d’un ou deux actes de ‘Hessed par mois, ni même par semaine.

♻ à partager au plus grand nombre… 

Adresse du groupe whatsapp pour étudier ces lois :https://chat.whatsapp.com/BenbjG5qR3l7bab2s7PZR0

Cliquez sur le lien être en contact confidentiel WhatsApp avec le Rav Ron Chaya

Pensez à préciser votre prénom et votre nom : https://wa.me/+972537082212?

Remerciements à Rav Nathan Chapir co-directeur du séminaire Beth Ra’hel et à Batcheva Dehhan, Avigaelle Ifrah et l’équipe Myleava.fr

#AhavatHessed #amourdubien #RavRonChaya #Leava #Myleava #Judaïsme #Torah #RavChaya #étudeDeLaTorah #PenséeJuive #Ethiquejuive #Hessed #Hachem #Dieu #Mitsva