Les lois du ‘Hessed – partie 15

Rédigé le 18/09/2022

Cours audio  Cliquez sur le bouton play ci-dessous pour écouter le cours  Étude sur texte  Cette étude est dédiée à la guérison de tous les malades et en particulier de Binyamine Yéhochoua ben Maryline Myriam . Vous pouvez aussi mentionner le nom d’un malade qui vous est cher.  Introduction  Cette étude est tirée du livre […]

 Cours audio 

Cliquez sur le bouton play ci-dessous pour écouter le cours

Étude sur texte

 Cette étude est dédiée à la guérison de tous les malades et en particulier de Binyamine Yéhochoua ben Maryline Myriam .

Vous pouvez aussi mentionner le nom d’un malade qui vous est cher.

 Introduction

Cette étude est tirée du livre du ‘Hafets ‘Haim appelé Ahavat ‘Hessed.

Il s’agit là d’un écrit pour nous encourager et nous montrer l’importance de cette Mitsva qui est Ahavat ‘Hessed c’est à dire, non seulement, faire le bien autour de soi mais aussi aimer profondément cette qualité.

Texte de l’étude du jour 

Si l’argent d’un prêt que l’on veut effectuer, est destiné à prévenir d’un danger, par exemple, celui d’une attaque de voleurs, alors celui qui restreindrait sa générosité en refusant de prêter de l’argent, mettrait en péril la vie de son prochain et transgresserait alors l’interdit de : « Tu ne te tiendras pas immobile devant le sang de ton prochain ».

Ce commandement nous oblige à tout mettre en œuvre, chacun selon ses possibilités, pour porter assistance à l’autre, en danger de mort ou pour lui éviter de subir une perte, comme le précisent la Mekhilta et le Rambam dans le Sefer HaMitsvot, Mitsva 297.

Aussi, si quelqu’un se présente et réclame un prêt pour payer une dette arrivée à échéance, il convient de le lui accorder afin de lui éviter une perte, même s’il est riche.

Et si la personne à qui on demande, dispose de la somme requise mais ne la prête pas, elle transgresse l’interdit mentionné plus haut.

En plus des interdits que nous venons de citer, la personne qui persiste à ne pas vouloir s’impliquer dans les actes de ‘Hessed, enfreint également plusieurs commandements positifs de la Torah.

A partir du verset : « Si tu marches dans Ses voies (celles d’Hachem) », nos Sages apprennent la mitsva que nous avons de nous imprégner au plus profond de nous-mêmes des saintes vertus d’Hakadoch Barouh Hou car tout témoigne de Son infinie bonté.

Pour atteindre ce but, ils conseillent, dans le traité Sota (p14) : « de la même manière qu’Hachem est miséricordieux, toi aussi, sois miséricordieux, de la même manière qu’Hachem est compatissant, toi aussi, sois compatissant, et de même pour toutes les autres vertus ».

Le Rambam dans le Sefer HaMitsvot (Mitsva 8), cite également ce passage de la Guémara : « celui qui refuse d’aider un autre juif alors qu’il en a la possibilité transgresse le commandement de suivre les voies d’Hachem sur lequel la Torah insiste à plusieurs reprises, 8 fois déjà seulement, dans le Sefer Devarim ».

Néanmoins, si une bonne raison l’en empêche, il faudra consulter un Rav.

Dans la Paracha de Ytro, il est écrit : « et tu leur indiqueras les chemins où ils iront ». On parle ici du chemin du ‘Hessed comme nous le voyons dans le traité Baba Kama (p100) et dans le traité Baba Metsia (p30) car la Torah nous entretient ici, d’un chemin bien défini : Le chemin.

Or, le seul qui nous a été décrit jusqu’à présent est celui de notre père Avraham Avinou qui employa chacun de ses jours à soulager les peines de son prochain.

Celui qui rejette cet héritage, transgresse la mitsva générale de ‘Hessed qui nous est enseignée ici et qui inclut tous les actes de bonté que l’homme peut réaliser par son argent, ou par son engagement physique, comme par exemple visiter un malade, enterrer un mort, etc…

♻ à partager au plus grand nombre… 

Adresse du groupe whatsapp pour étudier ces lois :https://chat.whatsapp.com/BenbjG5qR3l7bab2s7PZR0

Cliquez sur le lien être en contact confidentiel WhatsApp avec le Rav Ron Chaya

Pensez à préciser votre prénom et votre nom : https://wa.me/+972537082212?

Remerciements à Rav Nathan Chapir co-directeur du séminaire Beth Ra’hel et à Batcheva Dehhan, Avigaelle Ifrah et l’équipe Myleava.fr

#AhavatHessed #amourdubien #RavRonChaya #Leava #Myleava #Judaïsme #Torah #RavChaya #étudeDeLaTorah #PenséeJuive #Ethiquejuive #Hessed #Hachem #Dieu #Mitsva