Kaparot 5779 : Un mérite exceptionnel la veille de Yom Kippour

Kaparot 5779 : Un mérite exceptionnel la veille de Yom Kippour

Rédigé le 17/09/2018
Rav Ron Chaya

Chers amis,

La coutume du peuple d’Israël est de faire les kaparot la veille de Yom Kippour.

C’est un mérite extraordinaire pour l’année à venir, un bouclier pour vous et votre famille.

Que sont les kaparot ?

Ce mot signifie expiation. Le mieux est de prendre un coq (pour un homme) ou une poule (pour une femme) qu’on fera tourner au-dessus de sa tête et qu’on égorgera. On a l’habitude de le donner à un pauvre pour qu’il s’en nourrisse.

Vu que cette opération n’est pas très aisée, la coutume est de donner la valeur de la somme d’un poulet à la tsédaka, spécialement à des étudiants en torah.

Nous vous proposons de nous transmettre l’argent de vos kaparot que nous distribuerons aux étudiants en torah de notre yéchiva, Yéchouot Yossef, à Jérusalem. Bien que la somme à fournir pour le poulet est petite, néanmoins l’impact positif que peut avoir cette petite tsédaka est certainement considérable dans ce monde et dans le monde à venir.

Par ce mérite, qu’Hachem vous inscrive et vous scelle dans le livre de la vie, du bonheur, de la réussite et de la santé, qu’Il vous accorde Sa proximité et qu’Il nous permette d’accueillir machia’h très prochainement dans la joie, amen.

Rav Ron Chaya

Rav Ron Chaya

* Le coût unitaire  d’une kappara (une par membre de la famille) est de 18€ – valeur numérique du mot « Vie » –

Attention date limite : Mardi 18 septembre à 16h00

Reçu Cerfa délivré.

Cliquez sur le bouton en fonction du nombre de personnes de votre famille



1 personne

2 personnes

3 personnes

4 personnes

Au delà de 4 personnes
** Don par paiement sécurisé