Que de notions farfelues passées sous silence !

Rédigé le 09/06/2016
Edgeworthia papyrifera

Question :

Bonjour,

J'ai entendu parler de "l'homme le plus intelligent au monde", William James Sidis parlant à 1 an et demi, étudiant le latin à 2 ans et parlant plus de 70 langues à sa mort...

En parlant de génie (c'est le moins qu'on puisse dire), Chlomo fait pâle figure par rapport à ces monstres, non ?

  1. Bon, admettons qu'il était aussi intelligent, c'est quoi cette bêtise de dire qu'il parlait aux animaux ?

    Les animaux ne communiquent pas comme nous.

    Pas avec des mots. Donc ça ne veut rien dire qu'il parlait aux animaux...

    Incohérences ?



  2. Autre chose :

    Quand le Tania dit :

    L'homme est fait d'eau, de feu, d'air et de terre, c'est faux, on le sait aujourd'hui, on est fait de carbone, hydrogène, oxygène, azote et souffre... ?



  3. Une troisième chose parmi des dizaines :

    Chlomo qui se fait catapulter à plus de 1600 km de distance en un seul coup

    (quel coup ! Il devrait être en confettis normalement le pauvre après un coup pareil)...

    Et en plus, il meurt pas de cela ?!



  4. Quatrième :

    Le romain qui a profané le temple ayant une mouche dans le cerveau de la taille d'une caille ?!

    C'est absolument impossible biologiquement qu'il y ait pu se produire un truc pareil...

    Ça sent plus la légende qu'un fait historique...

Il y a beaucoup de choses comme cela dans les écrits saints qui sont contradictoires avec la réalité et qui me poussent à penser que la Torah n'est pas d'origine divine.

Après, dès que je pose la question, on me sort toujours la réponse bateau qui marche à tous les coups :

"C'était un miracle !"

Ouais c'est trop facile ça, dès qu'il y a une incohérence, c'est pas que l'auteur s'est gouré.

Non !

C'est un miracle !

Quelle facilité !

Un réel manque de discipline pour une religion qui se dit véridique à 100 % et certifiée d'origine divine à mon avis.

Que pensez-vous de cette réflexion personnelle Rav ?

Merci d'avance.

Réponse :

Chalom,

Je pense tout simplement que ta vision des choses est beaucoup trop terre à terre et matérialiste.

  • La Torah n’a que faire du corps.

    Dans toute la Torah, la seule Mitsva concernant le corps est celle de le conserver en bonne santé.

    Tout le reste ne concerne que l’âme, le seul centre d’intérêt de la Torah.

Pour te donner un exemple :

  • Il est écrit que Moché Rabbénou mesurait 10 coudées de haut, c’est-à-dire 4,80 mètres, et que Pharaon mesurait 50 centimètres…

    Les enfants, ou même les adultes n’ayant qu’une appréhension limitée des choses, pensent vraiment que le corps de Moché Rabbénou et celui de Pharaon avaient ces tailles.

    Or, il est clair que la Torah ne s’intéresse pas du tout à ce genre de considération.

    La Torah est bien trop profonde et intelligente pour tenir compte de ces détails insignifiants.



    Il est donc clair qu’elle parle de la réalité spirituelle de Moché et de celle de Pharaon dans laquelle il y a aussi des mesures de « coudées ».



    Ainsi, tu as la réponse à toutes tes questions.



  • William James Sidis, qui parlait 70 langues à sa mort, a atteint un niveau que la Torah considère comme presque nul.



    En effet, son intelligence restait tout à fait superficielle et horizontale.

    La véritable intelligence est la connaissance de l’être, non pas la connaissance scientifique, mais celle de sa réalité, celle qui pense, qui est, qui veut, la manière dont sont agencés Néfèch, Roua’h, Néchama, ‘Haya et Yé’hida et leurs subdivisions, ce qu’ils faisaient avant de venir sur Terre, ce qu’ils font après avoir quitté ce monde etc. 

Ceci est notre véritable réalité et ce qui est vraiment intéressant dans la mesure où cela nous donnera des informations sur notre sens.

Effectivement, si on ne connaît pas notre sens, comment pourrions-nous nous réaliser ?

  • Chlomo était intelligent au point de connaître l’essence même des animaux.

    Il pouvait donc communiquer avec eux, non pas par la parole, mais à l’aide de sa réalité spirituelle qui connaissait celle des animaux.

Tous les livres de mystique juive écrivent que lorsqu’on parle des 4 éléments, il s’agit d’éléments spirituels.

Encore une fois, la Torah n’a que faire des réalités matérielles de l’être, si ce n’est dans une dimension juste, c’est-à-dire infime :

1 sur 613

(et encore, c’est une façon de parler,

car comment comparer la matérialité et la spiritualité ?)

Idem à propos du catapultage de Chlomo :

  • Ce n’est pas son corps qui a été catapulté.

    Il faut vraiment être enfantin pour croire ça.



  • Il s’agit de sa réalité spirituelle, ou peut-être d’une téléportation, chose dont parle non seulement la mystique juive mais aussi le Choul’han Aroukh (Ora’h ‘Haïm, chapitre 404)

    (il est vrai qu’il est écrit que le sens simple du verset doit toujours exister, mais cela ne concerne que la Torah écrite et pas la Torah orale d’où proviennent toutes tes interrogations).

Je comprends que la réalité spirituelle est une chose que tu ne connais pas.

Si tu veux effectuer une petite expérience amusante sur toi qui te montrera la véracité des paroles de ‘Hazal et comment leur connaissance spirituelle dépasse de loin l’utilité des connaissances matérielles, prends une arête, coince-là dans ta gorge, et prononce les paroles suivantes :

« ‘Had ‘Had Na’hit Bala, Bala Na’hit ‘Had ‘Had».

Tu verras que soit tu rejetteras l’arête, soit tu l’avaleras.

Il s’agit d’une combine transmise par ‘Hazal (traité Chabbat page 67a) afin de se débarrasser d’arête bloquée de la gorge.

A côté de cela, la science classique fait vraiment très pâle figure.

J’ai personnellement testé cette combine des centaines de fois sur plusieurs personnes et dans divers cadres, et elle a toujours réussi.

Au revoir,

Rav Ron Chaya