Mes yeux convoitent, mon cœur vacille, et je reste sans défense devant ce yetser si puissant qui me pousse à me prouver que si je voulais...

Rédigé le 05/08/2019
Epiaire

Question :

​Bonjour Rav,

J'ai grandi dans une famille très religieuse, Yéchiva, mais j'ai eu un relâchement... et j'ai fais téchouva en me mariant.

Je suis marié depuis plusieurs année, mais j'ai toujours cet énorme yetser hara par rapport aux femmes (Baroukh Hachem j'ai cessé chi'hvat zera).

Je n'arrive pas DU TOUT à garder mes yeux, mais en plus je cherche le contact avec les femmes que je fixe (il m'arrive aussi d'engager la discussion et de "draguer" ouvertement ; je n'ai jamais été plus loin, mais j'ai toujours ce besoin de sentir que je plais...).

J'aime ma femme pourtant, et je demande de l'aide à Hachem quotidiennement, j'étudie le matin avec le plus d'assiduité possible, et quand je sors dans la rue, j'ai l'impression d'être un autre et de ne pas arriver à me contrôler...

Je côtoie le monde religieux mais j'ai trop honte de demander de l'aide à un proche.

Merci de votre aide

Réponse :

Chalom,

Ce qui t'arrive est tout à fait normal :

L'homme est attiré par la femme, et s'il regarde, il a envie d'engager la discussion et d'aller plus loin…

Donc il faut absolument que tu arrives à garder tes yeux.

  • Fais une grande téchouva envers Hachem ;



  • Implore-Le en pleurant qu'Il t'aide à maîtriser tes yeux



  • Puis avant de sortir de chez toi, tu te promets que tu ne regarderas pas.



  • Puis tu comptes les fois où tu es tombé 

    (ne compte pas les fois où tu as regardé par erreur, compte seulement les fois où tu as vraiment voulu regarder) ;

Ainsi tu auras une maîtrise, et chaque jour, essaie d'avoir moins de mauvais point.

Au moins, si tu es en bataille, tu n’arriveras certainement pas au point tu iras draguer une femme, Hachem Ychmor véyatsil.

Au revoir,

Rav Ron Chaya