Sachant que j’ai un employé non juif, ai je le droit d’être ouvert le Chabbat sans travailler moi-même ?

Rédigé le 18/07/2019
Pulsatille

Question :

Chalom Rav, 

  1. Je suis sur le point de racheter un magasin d’optique.

    Le prix a été basé sur le chiffre d’affaire existant (le propriétaire étant non juif le magasin est ouvert Chabbat).



    Je compte ne pas être ouvert Chabbat (j’ai fait téchouva il y a un an et suis chomer Chabbat depuis).

    D’après mes « calcul rationnel » en travaillant de la même façon sans les Chabbat il sera difficile de payer le crédit.



    Sachant que j’ai un employé non juif, ai je le droit d’être ouvert le Chabbat sans travailler moi-même ?

    Si oui, dans quelles conditions ?



  2. Lorsque j’écoute un cours de Torah en vidéo déjà filmé et que j’entends une berakha dois je répondre amen ?

Merci beaucoup

Chabbat Chalom !

Réponse :

Chalom,

Je suis très content d'apprendre que tu as fait téchouva ; que D.ieu t'aide à continuer et à monter encore et encore dans la téchouva, il n'y a rien de meilleur au monde ! ; tu gagnes par cela ton Olam hazé et ton Olam Haba.

Voici les réponses à tes questions :

  1. Tu n'as pas le droit d'ouvrir ton magasin Chabbat;

    tu ne peux le faire que si toute la recette du Chabbat ira à l'employé goy.



  2. Si on entend une berakha, un Kaddich, la ‘hazara ou quoi que ce soit via un enregistrement,

    on ne répond pas Amen.

Chabbat Chalom, et au revoir,

Rav Ron Chaya