La dernière fois je disais le Kaddich, deux personnes derrière moi parlaient, et je me suis arrêter pour les fixer droit dans les yeux... Ai-je eu tort ?

Rédigé le 26/06/2019
Pulsatille

Question :

Chalom Rav,

La dernière fois je disais le Kaddich (personne d'autre le disait à part moi dans la synagogue), deux personnes derrière moi parlaient...

Je me suis arrêté en plein Kaddich, je les ai fixé devant tout le monde (pour qu'ils comprennent qu'ils me dérangent), et ce à deux reprises.

Puis une des deux personnes est venue me voir en disant que ce que j'avais fait, c'était de la "Halbanat panim barabim", humiliation en public.

  • A-t-il raison ?
  • Si c'est le cas, dans quel cas / situations similaires est-ce de l'humiliation ?

Merci de votre réponse.

Réponse :

Chalom,

Oui c'est de l'humiliation en public ;

  • tu aurais dû continuer le Kaddich,



    • et après aller leur parler gentiment,
      • avec un grand sourire,



    • en leur expliquant que



Au revoir,

Rav Ron Chaya